Livraison gratuite pour les commandes de 100$ et plus (avant taxes, excluant la livraison)


Travailler la graphomotricité en contexte de littérature jeunesse : des idées pour débuter

Publié le 1/10/2021 3:47:34 PM par Claudia de Cassioprof et Sarah-Maude Gagnon, ergothérapeute


/blogue/calli 1.jpg


Quand une ergothérapeute en milieu scolaire se découvre une passion pour la littérature jeunesse, les enseignantes ne peuvent qu’être aux anges! Explorer des histoires, jouer avec les mots et en profiter pour écrire, c’est tout à fait possible. C’est d’ailleurs une des nouvelles pratiques « chouchou » de Sarah-Maude Gagnon, ergothérapeute en milieu scolaire. Son objectif : proposer des activités stimulantes et amusantes pour travailler la graphomotricité en contexte de littérature jeunesse.

À GARDER EN TÊTE

Avant toute chose, Sarah-Maude rappelle toujours aux enseignants de modéliser le geste moteur des lettres et même des mots. Il arrive parfois que les enseignants montrent le tracé d’une lettre ou d’un mot au début d’un apprentissage sans y revenir systématiquement. Mais, comme vous le savez, il est toujours pertinent de répéter autant avec les petits qu’avec les grands… et la calligraphie n’y échappe pas!

Si la calligraphie vous intéresse, Sarah-Maude Gagnon, en collaboration avec Cassioprof, a rendu disponible un atelier qui traite de ce sujet. Il est disponible de manière asynchrone afin que vous puissiez y avoir accès à vie à l'endroit de votre choix! 

Enfin, à la fin de chacune des séances de graphomotricité, il est important que l’élève ait l’opportunité d’évaluer lui-même son propre travail en trouvant, par exemple, les lettres championnes. De ce fait, l’enseignant favorise la métacognition de l’élève et amorce une pratique réflexive bénéfique pour ce dernier.

Avec sa lunette d’ergothérapeute, Sarah-Maude nous propose donc trois albums pour commencer à s’amuser avec la calligraphie à partir de la littérature jeunesse. Elle nous partage généreusement les activités qu’elle a élaborées et vous pourrez constater qu’elle offre un éventail de versions : avec/sans trottoir, écriture cursive/script. Le tout afin de faciliter votre planification et de vous permettre d’adapter le plus facilement possible vos activités aux différents niveaux de vos élèves.

YAYAHO LE CROQUEUR DE MOTS, Le raton laveur

YAYAHO LE CROQUEUR DE MOTS, Le raton laveur

Yayaho est un personnage imaginaire qui s’amuse à voler des syllabes dans les mots ; ce qui en forme de nouveaux. À la toute fin de l’histoire, on s’amuse à former des mots en associant des syllabes volées tout au long du livre.

En écriture, puisque la syllabe est mise de l’avant, Sarah-Maude propose de se pratiquer doucement à attacher les lettres ensemble. C’est donc l’étape qui vient après la pratique et la maitrise des lettres seules. Enfin, il important de rapidement écrire les lettres en contexte de syllabe/mot afin de consolider l’apprentissage du tracé (autant en script qu’en cursif). Écrire d'abord des syllabes représente donc un défi accessible aux élèves.

Pour vous aider dans la planification de votre séance de calligraphie, elle vous partage le document qu’elle élaboré juste ici. 

LE BÉBÉ DE YAYAHO, Le raton laveur

LE BÉBÉ DE YAYAHO, Le raton laveur

On retrouve Yayaho, cet animal farfelu, en compagnie de son nouveau bébé. Bien embêté qu’il ne se nourrisse pas adéquatement, Yayaho se rend chez le docteur afin de recevoir son verdict : bébé doit manger des purées de mots qui commencent tous par la même syllabe.

L’ergothérapeute a tranché : ce livre est parfait pour pratiquer la fusion de lettres en syllabes tout en sélectionnant les lettres plus difficiles comme a, o, b, f, k, q et z en cursif puisqu’on les répète souvent dans l’histoire.

Pour alléger votre planification ou tout simplement pour vous inspirer, vous pouvez télécharger la fiche de Sarah-Maude juste ici.

BIENVENUE À LA MONSTRERIE, Scholastic

BIENVENUE À LA MONSTRERIE, Scholastic

Élise Gravel nous plonge dans son monde créatif et hilarant sous la thématique des monstres. Dans cet album, on en apprend plus sur les monstres à la mode, ce qu’ils aiment, leurs accessoires et les nouvelles découvertes. 

Un univers loufoque parfait pour s’amuser à écrire sans culpabilité! En effet, on peut tout simplement s’amuser à recopier les noms étranges des monstres. Les tâches de copie sont importantes parce qu’elles permettent d’habituer le scripteur à reproduire une lettre sans que celui-ci ait à réfléchir au contenu de son message. Bonus : les noms de monstre sont tellement inhabituels que même si l’élève se trompe, il n'enregistre pas l’orthographe erronée d’un mot… puisque ce mot n’existe pas!

Encore une fois, Sarah-Maude vous partage le document qu’elle a élaboré à partir de ce délicieux album juste ici.