Connexion Inscription Infolettre

L'ENTREPRISE

La mission de Cassioprof est d’alléger le quotidien des intervenants en éducation notamment en misant sur la collaboration et l’organisation.

La banque de ressources gratuites représente l’ambition de rendre accessible le potentiel de tous ces intervenants créatifs et généreux qui œuvrent dans le domaine de l’éducation. Le but est de rassembler les efforts collectifs, de s’entraider et de collaborer pour faire avancer le monde de l’éducation. Afin d’offrir un service diversifié et intéressant auprès des jeunes, sans toutefois sombrer dans l’épuisement, l’entraide et la collaboration constituent une solution profitable pour les intervenants. Pour faire partie du mouvement : Soumettre une ressource

L’assistant à la planification, Mon bras droit, est quant à lui un outil permettant aux enseignants du primaire d’élaborer une planification fidèle à la progression des apprentissages. Les enseignants pourront dorénavant cibler des activités qui correspondent à leur personnalité, aux besoins de leurs élèves et à la réalité de leur milieu. Pour rendre votre planification créative grâce à Mon bras droit : Cliquez ici!

Enfin, Cassioprof est une compagnie qui mise sur l’optimisme et l’humour afin d’adoucir le quotidien des intervenants. Une ambiance à la fois décontractée et professionnelle, Cassioprof en fait sa priorité!


L'ÉQUIPE

Claudia Turmel
Propriétaire, Enseignante

Le sourire que tu vois juste à ta gauche, c’est le sourire d’une fille qui réalise un rêve! Je m’appelle Claudia Turmel, Madame Claudia, Maman, Mamoureuse, Q-tips (les noms de camp finissent par faire partie de notre identité!) et je suis parfois enseignante, parfois maman, parfois une femme, d’autres fois animatrice… et maintenant entrepreneure.

Depuis que j’ai l’âge de travailler (et même avant… je gardais des enfants à 12 ans! Haha!), j’ai toujours été une personne super travaillante qui s’engageait dans une foule de projets en même temps. Pour moi, c’était normal d’avoir 4-5 emplois simultanément! Ma tête bouillonnait d’idées et j’adorais le train de vie que m’apportaient autant de stimulations! (Mon comptable, par contre, me trouvait moins drôle au moment de faire mes impôts avec mes 1039475629302 talons de paie! Haha!).

Pendant mes études universitaires, je conjuguais les 4-5 emplois précédemment mentionnés avec les travaux de session, les déplacements (pourquoi choisir l’université à 15 minutes de chez-soi quand on peut aller à celle qui est à 45 minutes… Pfff!), la suppléance ainsi que la vie personnelle et sociale avec un équilibre… étonnant! En même temps que le baccalauréat en enseignement primaire et préscolaire (et les 4-5 emplois qu’on n’oublie pas), j’avais décidé de faire un microprogramme en sciences cognitives du langage pour devenir orthophoniste. La vie en décida autrement puisque j’ai complété un certificat en intervention psychosociale (des cours de psychoéducation). Ce qui a été un point tournant dans ma vie!


La psychoéducation, c’est l’art de s’adapter.

Oh! Que j’ai appris beaucoup plus sur moi-même en un an que jamais auparavant!

Des fois, la vie t’envoie des signes aussi subtils qu’un 18 roues qui passe dans une flaque d’eau à côté de toi pendant que tu attends l’autobus.

Alors la Madame Claudia qui se cherchait partout en s’investissant dans une infinité (minimum) de projets, la Madame Claudia qui inventait des activités pédagogiques dignes des films d’Harry Potter avec des brillants qui descendent du plafond et des licornes qui sortent des fenêtres, cette Madame Claudia a simplement appris à vivre l’essentiel et se concentrer sur ce qu’elle aime vraiment. Ah et elle a aussi découvert ce qu’elle aime vraiment (pratique, quand on se cherche depuis 26 ans!) ; ce qu’elle veut plus que tout, c’est aider les gens!

L’enseignement m’est donc apparu comme un choix qui me collait (finalement) à la peau. Après cinq années universitaires rocambolesques et très bien remplies, je me suis finalement avouée que j’étais faite pour être enseignante! C’était parti (mon kiki) pour une carrière en enseignement.

Encore une fois, la vie m’a fait un signe aussi délicat qu’une perruque sur la soupe. Un petit « + » est apparu sur un bâtonnet blanc (non, pas comme ceux qu’on utilise en classe pour faire de l’art!). Un petit bébé avait fait de mon ventre son petit nid douillet!

L’art de s’adapter…

En quelques années, ma capacité d’adaptation était passée d’un « sumo qui essaie de faire de la gymnastique » à « on traversera la rivière quand on sera rendu au pont »! Se revirer sur un 10 cents qu’ils disent… Écoute, je me suis revirée sur une tour de 10 cents en équilibre sur un ballon exerciseur!

Bref, bébé arrive, tout le monde est en santé physique… mais la santé mentale de maman en prend un coup. Un coup de pelle en pleine face. La Claudia qui était habituée d’avoir 4-5 emplois et de se donner corps et âme dans ses projets (même enceinte!), a dû s’arrêter d’un coup sec. C’est comme foncer dans un mur de ciment en auto à 120 km/h… la ceinture détachée. J’ai fait une dépression post-partum. Je ne me reconnaissais plus. Je ne me comprenais plus. Ce fut une période très difficile pour moi qui a duré quatre (longs) mois.

Après avoir touché le fond du baril, je peux te confirmer que quand tu te relèves, tu veux le faire pour les bonnes raisons. Et la mienne, si tu t’en souviens, c’est d’aider! Les pièces du casse-tête de ma vie commençaient à se mettre en place. Adorer travailler de longues heures sur ses projets, plusieurs aptitudes développées à travers la multitude d’emplois au cours de ma vie, désir ardent d’aider les gens, passionnée du domaine de l’éducation… Voilà! Mon deuxième bébé a vu le jour… Cassioprof est né!

Cassioprof, c’est le projet de ma vie. C’est ma personnalité que je vous fais transparaitre en toute humilité. Cassioprof, c’est à la fois un aboutissement (après s’être autant cherchée) et un commencement (parce que nous évoluerons à coup sûr ensemble). Je suis extrêmement confiante que nous trouverons mutuellement des bénéfices à ce projet. D’un côté, vous collaborerez à rendre l’éducation un monde encore plus extraordinaire alors que de l’autre côté, je mettrai mes multiples passions à votre service.

Nous formerons une équipe. La meilleure équipe.

Vous êtes extraordinaires,

Mamoureuse, Q-Tips, Maman Claudia, Madame Claudia


Marc-Antoine Chevalier
Programmeur

Le sourire que vous voyez à droite, c’est celui d’un mari, programmeur, papa qui fait tout tout TOUT pour rendre sa femme heureuse! Il s’appelle Marc-Antoine (et il est marié… je dis ça comme ça! Haha!). Pour lui, Cassioprof c’est une autre idée (folle) de sa femme (pas si folle) qu’il appuie toujours avec patience et compréhension. Sans lui, Cassioprof n’existerait tout simplement pas! Il est les yeux et les mains qui ont permis au projet d’avoir une plateforme fonctionnelle sur laquelle nous pourrons classer des ressources (aussi folles que moi!).

Merci Papou, Gelato (bin oui, on s’est connu au camp de jour! Haha!), Papa Marc-Antoine de permettre la réalisation de ce projet fou!

Marc-Antoine Chevalier