Ce que les intervenants doivent garder en tête à la rentrée

Publié le 8/27/2018 10:50:48 PM par Claudia de Cassioprof


/blogue/Blog Facebook rentrée.jpg


Tu t’apprêtes, dans les prochaines heures ou les prochains jours, à rencontrer tes élèves pour la première fois. Ces individus énergiques avec qui tu passeras plus de temps qu’avec tes propres enfants dans les 10 prochains mois. #viedenseignant Ces petits êtres qui occuperont tes pensées (presque 24/7) du premier jusqu’au dernier jour d’école. Peut-être qu’une multitude d’émotions se font sentir en toi ; la joie de faire la connaissance de ton groupe, l’anxiété de ne pas tout contrôler, l’enthousiasme de recommencer à enseigner, la peur de ne pas être à la hauteur… Des sentiments contradictoires nous habitent à chaque rentrée, que ce soit la première, la dernière, la 5e ou la 17e rentrée scolaire à notre actif.

Donc, avant d’embarquer officiellement dans la frénésie de la rentrée, rappelle-toi de prendre le temps. Prends le temps de savourer cette rentrée parce qu’elle sera exceptionnelle. Prends un petit peu de temps pour chacun de tes élèves : un clin d’œil, un sourire, une tape dans la main, un encouragement, un remerciement, une question. Prends aussi du temps pour toi : un café, une respiration profonde, aller aux toilettes (!!!). Le soir avant le premier jour d’école garde en tête que ce ne sera pas parfait, mais ce sera unique!

Ce ne sera pas parfait

Oh non! Probablement que des élèves auront oublié leurs espadrilles d’intérieur à la maison, que d’autres n’auront pas leurs effets scolaires alors que d’autres pleureront la moitié de la journée parce qu’ils s’ennuient de leurs parents. Et tu sais quoi? C’est parfait comme ça! Autant la première journée que la 157e, ça ne sera pas toujours facile, mais ça en vaudra la peine. Peut-être que tu douteras de toi pendant la route, mais tes élèves, eux, te feront toujours confiance.

Rassure-toi, tu ne te souviendras pas de tout, et c’est « correct »! Garde en mémoire les moments remplis de douceurs, de reconnaissance et de réussites. Lors des journées plus difficiles pendant lesquelles tu auras l’impression que tes élèves ont mangé l’usine complète de chocolat de Willy Wonka, rappelle-toi que l’on apprend le plus lorsque l’on est déstabilisé…. et je ne parle pas des enfants! En tant qu’intervenant, on aspire tous les jours à devenir une meilleure version de nous-mêmes, à nous surpasser. Parfois, on dirait que ça prend 192735483017 Kg de sucre, une pleine lune et une première neige pour que la vie se charge de nous apprendre notre prochaine leçon. Surtout, reste optimiste devant toutes les situations qui se présenteront à toi ; elles ont tant de choses à vous apprendre, à tes élèves et toi.

Ce sera unique

Avant de laisser l’anxiété gagner du terrain, rappelle-toi que tu as au moins 12 rentrées à ton actif (de la maternelle au secondaire, du moins!). Tu as peut-être aussi quelques premières journées d’école en tant que professionnel.  Même si ce n’est pas ta première ni ta dernière, garde en tête que cette rentrée, celle que tu t’apprêtes à vivre prochainement, sera unique.

Ce sont toutes ces expériences, ta personnalité, tes valeurs et des idées folles qui forgent l’intervenant qui accueillera bientôt les élèves. Tu évolues et tu devrais être fier de tout le chemin que tu as parcouru. Maintenant, au même titre que madame Micheline qui a rendu ta première rentrée à la maternelle mémorable ou encore à monsieur Bastien qui a fait de ta rentrée de 1e secondaire un moment tournant de ta vie, c’est à ton tour de jouer ce rôle pour les élèves que tu rencontreras sous peu.

Si tu en es au point de te dire que les élèves d’aujourd’hui ne sont plus « ci » ou « ça », qu’ils sont trop « ci » et pas assez « ça », dis-toi que le changement, c’est le renouveau. En médecine, nous avons des avancées incroyables qui nous permettent aujourd’hui de sauver encore plus de vies. Les temps changent, les générations changent, et c’est tant mieux comme ça. Tes élèves te sont confiés pour te faire évoluer, toi aussi. Alors embarque dans le train ou reste à la gare, mais sache que c’est une destination sans terminus! À l’école, tout le monde apprend, même toi!

La (fameuse) première journée d’école

Là, tu as sûrement passé de longues heures (du moins minutes) à planifier la première journée d’école pour que tout soit prêt. Je te rassure, les élèves ce qu’ils veulent voir, ce n’est pas le toutou de tortue agencé à la décoration du coin lecture ou encore les livres de la bibliothèque classés en ordre alphabétique… Ce qu’ils veulent voir, c’est toi! Ils veulent apprendre à te connaitre (et avec raison! Tu es extraordinaire!). De grâce, nourris-les de ta bonne humeur, tes folleries, tes douceurs et des anecdotes ; ils en raffolent! C’est en créant un lien fort et durable avec eux que tu leur diras, à ta manière : « Nous sommes dans cette aventure, ensemble! »

Tu es incroyable!

Bonne rentrée!