Connexion Inscription Infolettre

La lumière allumée


Richard Marnier / Aude Maurel

« Voici ma ville, une ville sans surprise et sans histoire. Dans mon quartier, chaque maison a une porte, deux fenêtres et un toit rouge, bien régulier. Chaque porte a une poignée et une serrure bien huilée. Chaque fenêtre est encadrée de deux volets gris, bien épais. »   Ainsi commence la lecture de cet ouvrage sur la tolérance, l’anticonformisme, le droit à la différence, la mixité, l’ouverture sur le monde et les autres…   Car si dans cette ville triste rien ne se passe et tout se ressemble, voilà qu’un des voisins laisse sa lumière allumée. Scandale !   Heureusement, un matin, l’Intrus s’en va…       La maison s’abîme et il faut bientôt la raser.   Mais voilà notre voisin de retour ! Plus de maison, plus rien… Alors avec tout ce qu’il a ramené de ses voyages, il se reconstruit une demeure… incroyable !   Passé l’étonnement des voisins, les critiques diverses, tout le monde s’y fait. Un peu de bleu aux volets par ci, un poil de rouge par là… « On construit : Des maisons de plein pieds, d'autres qui grimpent jusqu'aux sommets, des maisons de travers et d'autres plus austères.  […] Dans cette ville à inventer, plus rien n'est parfait.

  La lumière allumée

L'équipe de Cassioprof l'aime pour :

Nous n'avons pas encore eu l'opportunité d'analyser cette oeuvre en profondeur. 

Ressources :

Français - 1ere année - Par Laurie Caron 

Liens